Présentation

Le Centre d’écologie marine expérimentale MEDIMEER (Mediterranean centre for Marine Ecosystems Experimental Research) a été labellisé en janvier 2011 étant une unité mixte de service de l’Université Montpellier 2 et le CNRS.
MEDIMEER a été conçue et mise en oeuvre par l’UMR 5119 Ecologie des SYstèmes Marins côtiers (ECOSYM CNRS-UMII) depuis 2003 à Sète.

MEDIMEER propose à la communauté scientifique nationale et internationale une expertise scientifique de pointe dans la réalisation d’expérimentation en conditions contrôlées (mésocosme) en milieux marins. Un mésocosme est une enceinte expérimentale, isolant un volume d’eau > 1 m3 avec des conditions proches du milieu naturel, dans laquelle les facteurs environnementaux (température, lumière, CO2, éléments nutritifs) peuvent être manipulés de façon réaliste. C’est un outil puissant faisant le lien entre l’observation du milieu et les études en laboratoire à petite échelle. MEDIMEER possède trois types de mésocosmes : Mésocosmes in situ immergés dans la lagune de Thau opérationnels depuis 2003, mésocosmes mobiles opérationnels depuis 2011, et mésocosmes à terre en attente d’installation. Ces mésocosmes sont équipés de capteurs automatisés et plusieurs équipements analytiques permettant d’étudier en conditions contrôlées, l’impact de forçages naturels et anthropiques sur le fonctionnement des écosystèmes marins (production, diversité, flux de matière, résistance, résilience, etc.).

MEDIMEER constitue également un soutien à des activités de recherche avec des objectifs plus appliqués comme la gestion et le développement durable des ressources, l’écotoxicologie, la remédiation des écosystèmes dégradés, la production de biomasse à des fins industrielles (biocarburant, bioénergie).

Les objectifs du Centre d’Ecologie Marine Expérimentale MEDIMEER sont d’offrir aux groupes de recherche nationaux et internationaux :

  • une expertise dans le domaine de l’écologie marine expérimentale axée sur l’expérimentation en  mésocosme. 
  • une large gamme de facilités expérimentales, mésocosmes in situ, mobiles, et à terre et les plate-formes logistique, analytique et d’observation, ainsi qu’un large parc instrumental afin de conduire des expérimentations en conditions contrôlées avec la possibilité de manipulation et de contrôle de forçages environnementaux.

Les recherches effectuées à MEDIMEER permettront de quantifier et qualifier les effets de forçages physiques, chimiques et biologiques sur la diversité des organismes aquatiques, sur leurs physiologies et leurs interactions et enfin sur le fonctionnement des écosystèmes aquatiques.

MEDIMEER est abrité à la Station Méditerranéenne de l’Environnement Littoral (SMEL-Sète), station marine historique de l’Université Montpellier 2 depuis 1887.


Au niveau national, MEDIMEER est l’une des 5 stations du Réseau National des Stations d’Ecologie Expérimentale (ReNSEE) du CNRS-INEE (http://www.cnrs.fr/inee/outils/stations-ecologie-exp.htm). Le but de ce réseau est de fournir à l’ensemble des communautés d’écologistes terrestres et aquatiques des grands équipements nécessaires pour l’écologie expérimentale au niveau national, et de partager les expériences acquises dans les différentes stations au bénéfice de l’ensemble de ce réseau.

Centre de recherche en écologie expérimentale et prédictive Station alpine Joseph Fourier du Lautaret Station des Nouragues en Guyane Station d'écologie expérimentale de Moulis

Au niveau régional, MEDIMEER assure les observations en continu à haute fréquence de certaines variables climatiques et de variables bio-physicochimiques de la lagune de Thau. Cette opération est réalisée dans le cadre de l’OSU OREME de Montpellier (Observatoire de REcherche Méditerranéen en Environnement, http://www.oreme.univ-montp2.fr/ ) et avec son appui.


Au niveau européen, MEDIMEER fait partie des infrastructures proposant des mésocosmes marins en Europe. Ces infrastructures forment le réseau MESOAQUA (http://mesoaqua.eu/, a network of leading MESOcosm facilities to advance the studies of future AQUAtic ecosystems from the Arctic to the Mediterranean, 2009-2012). Les autres pays impliqués sont :

  • la Norvège (Bergen-Espegrend - The Norwegian National Mesocosm Centre, Espegrend, Universitetet i Bergen UiB). http://mesoaqua.eu/espegrend
  • la Suède (Umeå-UMSC - The Umeå Marine Sciences Centre (UMSC) at the Umeå Universitet). http://mesoaqua.eu/umsc
Centre d'Ecologie Marine Expérimentale MEDIMEER, UMS-3301
Station Méditerranéenne de L'Environnement Littoral, MEDIMEER
2 Rue des Chantiers, 34200 Sète. France
Tel : +33 (0) 4 67 46 33 73 / Fax : +33 (0) 4 67 46 33 99
Université Montpellier 2
Place Eugène Bataillon, case 93, 34095 Montpellier Cedex 5. France
Tel : +33 (0) 4 67 14 37 20 / Fax : +33 (0) 4 67 14 37 19
Copyright © MEDIMEER - Site protégé contre la copie.