Exemple des projets réalisés sur MEDIMEER ou à l’aide de ses infrastructures jusqu’à aujourd’hui

L’expertise de personnels, l’infrastructure et les instruments de MEDIMEER ont permis la réalisation de plusieurs projets scientifiques depuis 2003. A titre d’exemple, on peut mentionner les projets suivants :

  • Projet national PNEC : Lagoon ecosystems functioning and productivity under trophic web alterations: consequences of chemical and biological forcing factors (Rain & River, Oyster & Fish 2002-2007).
  • Projet national PNEC : Response of plankton food web to future warming and UVBR increases (UVTEMP 2004-2007).
  • Projet national PNEC : Impacts of viruses, nutriments, grazing, ultraviolate-B radiation, and temperature on bacteria dynamics and diversity (VIRBAC (2004-2006).
  • Projet CNRS-GDR 2476 : Interactions between heterotrophic bacteria and phytoplankton under different grazing pressures (BACPHY 2005-2006).
  • Projet national EC2CO : Effect of sudden flood on food web dynamics and diversity of a coastal lagoon (RESTHAU 2007-2010).
  • Projet national ANR Bioénergie : Study and Optimization of the Coupling Anaerobic Bacteria-Microalgae to Biologically Produce Energy from Primary Biomass and Organic Wastes (SYMBIOSE 2009-2011).
  • Projet Européen : Network of leading MESOcosm facilities to advance the studies of future AQUAtic ecosystems from the Arctic to the Mediterranean (MESOAQUA 2009-2012).

  • MEDIMEER participe également étant une des membres du projet européen MESOAQUA (2009-2012) au sein du consortium des pays européens possédant les infrastructures en mésocosmes marins :
    1. Norvège (University of Bergen and Kings Bay AS Spitzberg)  
    2. Allemagne (2 infrastructures of Leibniz Institute of Marine Sciences) 
    3. Grèce (Hellenic Centre for Marine Research)
    4. Suède (Umeå Marine Sciences Centre, Umeå University).

    Le projet MESOAQUA a crée un réseau de toutes les infrastructures européennes équipées des installations de type « «mésocosme » afin d’informer toute la communauté scientifique des activités de recherche se déroulant sur ces infrastructures et de les inviter à y réaliser leur  propre projet de recherche (http://mesoaqua.eu).

    Dans le cadre de MESOAQUA, nous offrons l’accès aux installations MEDIMEER à la communauté scientifique européenne plusieurs mois par an. Le transport et le séjour des participants des projets acceptés par le conseil scientifique sont pris en charge par les financements européens.


    Dans ce cadre, Medimeer a accueillie 14 chercheurs étrangers (Suède, Allemagne, Grande Bretagne, Nouvelle Zélande et USA) pour réaliser une expérience en mésocosmes au mois de Juin 2011. Le projet TOP UP visait à étudier l’effet du top down (prédation par les poissons) versus bottom up (nutriments d’origine terrestre, turbidité) sur le contrôle du réseau trophique microbien marin ainsi que la propagation de cet effet entre les différents échelons trophiques.  Ce projet envisageait aussi l’effet de l’atténuation de la lumière et de la disponibilité des nutriments sur les communautés benthique et leur productivité ainsi l’importance relative des systèmes autotrophe versus hétérotrophes.

    Pour toute information concernant le projet MESOAQUA, contactez:

    Mostajir Behzad

    Tél : + 33 (0) 467 143 720

    Fax : + 33 (0) 467 143 719

    Mail : Behzad.Mostajir@univ-montp2.fr
    Centre d'Ecologie Marine Expérimentale MEDIMEER, UMS-3301
    Station Méditerranéenne de L'Environnement Littoral, MEDIMEER
    2 Rue des Chantiers, 34200 Sète. France
    Tel : +33 (0) 4 67 46 33 73 / Fax : +33 (0) 4 67 46 33 99
    Université Montpellier 2
    Place Eugène Bataillon, case 93, 34095 Montpellier Cedex 5. France
    Tel : +33 (0) 4 67 14 37 20 / Fax : +33 (0) 4 67 14 37 19
    Copyright © MEDIMEER - Site protégé contre la copie.